Newsletter n°7

Remerciements :
Aux municipalités qui nous apportent une aide précieuse et pour certaines l’attribution d’une subvention  (comme Bures et Gometz le Châtel). Nous rencontrons un vrai soutien des services sociaux qui font le maximum pour sauver les situations les plus critiques et donner des conseils.
Aux adhérents (ou sympathisants) qui ont répondu à nos appels ciblés en fonction de nos besoins : dons matériels (vélo, ordinateur) accompagnement de proximité (aide à l’apprentissage du français, lecture, conversation) ou soutien financier.
Aux participants à cette deuxième assemblée générale de l’ARBY. C’est une équipe de bénévoles toujours volontaires que vous retrouvez un an après. Je tiens à souligner
leur compétence, leur dévouement et leur esprit d’équipe.
A Margaux, une jeune Giffoise qui gère le site de l’ARBY.
Nous avons aussi renforcé nos liens avec d’autres associations (CIMADE, ARY91, Dom Asile, Emmaüs).

Nous avons commencé l’année 2017 avec un accompagnement pour 9 réfugiés. Au cours de l’année, 4 nous ont quittés ayant retrouvé leur autonomie. Ce qui est notre objectif.
Donc depuis juillet nous accompagnons 5 réfugiés érythréens. Nous regrettons de ne pas pouvoir en accueillir plus par manque de logements dans la région. Nous avons donc été obligés de réduire nos ambitions.
Les bénévoles ont acquis des connaissances qui seraient profitables pour de nouveaux réfugiés mais sans logement nous ne pouvons rien faire. J’en profite pour remercier les familles qui ont mis à la disposition soit des studios soit des chambres. Mais je lance un appel pour que vous nous aidiez à trouver des logements à tarifs préférentiels soit une chambre chez l’habitant soit un studio. C’est la condition indispensable pour un nouveau départ.

Ce qui fonctionne bien à l’ARBY, c’est le partage des rôles :
Une famille propose un logement ou une chambre et reste disponible, à l’écoute. De leur côté les bénévoles de l’association se relaient pour accompagner : accueil, écoute, explication des courriers reçus et des procédures difficiles à comprendre, aide pour apprendre le français, organisation des activités plus ludiques. Dans un premier temps les bénévoles accompagnent le réfugié au service social, à la sécurité sociale, la poste puis très vite le réfugié fait tout cela tout seul.
Le nombre d’heures de français dispensés par l’OFII est clairement insuffisant Des bénévoles vont régulièrement passer des temps de conversation et apporter une aide individuelle. Apprendre le français c’est la clé de l’autonomie et de l’intégration.

Ce qui est difficile
Le blocage régulier des allocations, en attendant que la CAF prenne en compte les documents justificatifs qu’on lui a transmis. Plusieurs mois sans aucune ressource oblige l’ARBY à aider l’un ou l’autre pour s’acheter de la nourriture ou le pass navigo et même parfois payer le loyer.
La difficulté de trouver un petit travail qu’il soit possible d’assurer quand on ne parle pas encore bien le français. Nous vous informons qu’un réfugié peut être employé pour des taches ponctuelles rémunérées sous forme de chèques-emploi service (CESU).

Un autre de nos objectifs était d’offrir à nos réfugiés des moments de convivialité.
Nous vous avons sollicité pour inviter un réfugié pour un repas mais nous sommes aperçus que ce souhait n’était pas celui des réfugiés. Nous n’en connaissons pas vraiment la raison. Par contre nous pensons leur offrir d’autres propositions comme des visites dans Paris.

Autre moment de convivialité
Dans le cadre d’un projet axé sur la solidarité, les Guides de Gif nous avait contactés pour nous proposer leur concours.
Après quelques réunions entre l’ARBY et les chefs de la maîtrise, le projet s’est concrétisé en 2 temps :
1er temps : Par petits groupes, les Guides ont fait des recherches sur les pays d’origine des réfugiés que l’ARBY accompagne: l’Erythrée, la Mauritanie, la Syrie, le Bengladesh. Ensuite elles ont organisé une rencontre avec quelque uns pour faire connaissance : cela a donné lieu à un échange touchant, Hamed, Abdallah et Mufeed répondant avec gentillesse et sincérité (en français) aux questions des adolescentes.
Une soirée cinéma a eu lieu en plein air dans le parc de Gif, le 1er juillet. Celle-ci a commencé par un quiz original sur les pays cités, préparé par les Guides, et s’est terminé par la projection du film « Welcome » de Philippe Lioret.
Les Guides, comme elles savent si bien le faire, avaient préparé une vente de gâteaux et crêpes au bénéfice de l’ARBY. La somme de 360€ nous a ainsi été remise.
L’intervention des Guides nous a procuré beaucoup de fraîcheur, le contact avec des jeunes de la vallée a été très apprécié des réfugiés qui ont pour la plupart moins de 30 ans.

En décembre nous avons préparé, bénévoles et réfugiés, un repas que nous avons ensuite partagé avec les familles accueillantes. Tout le monde a paru satisfait de cette initiative.
Nous envisageons pour 2018 une ballade avec pique nique partagé à la ferme de Viltain. Vous êtes tous invités.
Notre jeune association doit poursuivre son engagement et son enthousiasme. De l’audace nous en avons eu et nous en aurons encore pour que l’ARBY soit efficace.

Des nouvelles des anciens
ABDALLAH : Mauritanien nous a quitté en juillet 2017 pour rejoindre des amis à Lille mais n’a pas donné de ses nouvelles depuis.
EASIR : a quitté l’association pour aller se loger à Paris où il avait un travail le soir.
OMAR : famille syrienne avec 4 enfants. Omar a maintenant un travail de chercheur, grâce au programme PAUSE. Il avait été confirmé en mars 2017, mais n’a eu de poste que vers septembre 2017. Les 4 enfants sont scolarisés. Sa femme n’a pas trouvé de travail (cuisine ou garde d’enfants). Elle suit des cours de français.
HELEN : Erythréenne est logée depuis juillet 2017 dans un studio SNL à Orsay. En novembre 2017 a trouvé un emploi de serveuse à la cafétéria de l’Institut de Physique nucléaire d’Orsay.

Les réfugiés actuellement accompagnés
ABEL : Erythréen de 32 ans a rejoint l’ARBY en mai 2017, et est logé dans un studio à Orsay chez un particulier. Reconnu réfugié en mai 2015, il a eu sa carte de séjour au bout de 15 mois. Depuis deux ans, il n’avait toujours pas de domicile et survivait avec quelques heures de travail certains soirs dans un théâtre parisien. En juillet, il n’avait plus de travail, et s’est retrouvé sans aucune ressource pendant plusieurs mois. L’APL demandée en septembre est arrivée en janvier. L’ARBY a financé cette situation en
totalité. Grosse déprime alors qu’il n’avait plus la vie de la rue, mais pas encore le mode de vie normal. Bien épaulé par le CCAS d’Orsay et par une bénévole, il a repris petit à petit courage. En décembre il a trouvé un travail en CDD chez Emmaüs aux Ulis, à plein temps, comme manutentionnaire jusqu’en juillet 2018. Le moral est revenu. Il va chercher un travail plus durable à partir du mois d’août. Il aurait besoin d’améliorer l’écrit en français. Il aimerait devenir réceptionniste dans un grand hôtel, il parle plusieurs langues.

GOITOM : Erythréen de 42 ans, est logé à Gif depuis 2016. Il a obtenu plusieurs emplois en CDD dans l’entretien des routes. Une erreur dans le certificat de naissance lui a fait perdre de nombreux mois dans le processus administratif mais tout s’est régularisé dans l’année. Il a hésité entre suivre des cours de français et reprendre un travail à temps plein. Il a toujours de grosses difficultés en français, ce qui l’empêche d’être pris dans le métier qu’il recherche “cariste”. Il souhaite déménager et pouvoir faire venir en France son épouse.

HAMED : Erythréen de 21 ans. Ayant moins de 25 ans, il n’a droit à aucune indemnité et n’a aucune ressource. Il est hébergé dans une famille à Gif qui l’encourage et veille sur lui avec beaucoup de gentillesse. N’ayant pas de loyer à payer, l’ARBY lui donne de quoi se nourrir, s’habiller et se déplacer (Pass navigo). Réfugié depuis 2016, il a eu sa carte de séjour en janvier 2018. Parti trop tôt du CADA il a dû reprendre avec l’ARBY toutes les démarches administratives, ce qui a été très long et pénible. Il a eu en août un petit travail. Depuis novembre 2017, il travaille à Polytechnique chaque mercredi pour
encadrer les enfants. En décembre il a travaillé quelques heures à Dynamique Embauche. Il est suivi par la Mission Locale des Ulis. Il est admis pour suivre des cours de français de l’OFII. Il souhaite suivre une formation pour devenir mécanicien.

MAHMOUD : Erythréen de 27 ans est toujours logé dans une famille à Bures. Il suit en ce moment une formation avec l’AFPA pour devenir électricien qui se termine en juin. Il souhaite trouver un logement indépendant quand il aura du travail.

IBRAHIM (ex Hassan) : Erythréen de 31 ans est logé dans un studio à Gif. Lors de sa demande d’asile plusieurs dossiers avaient été ouverts sous le prénom de Hassan. Pour que l’OFPRA lui donne son véritable prénom Ibrahim il a fallu plusieurs mois. Il a reçu son certificat de naissance avec sa vraie identité en octobre 2017. Il a le RSA et l’APL. Il a signé son contrat d’intégration mais il attend toujours sa carte de séjour de la Préfecture. Il a suivi des cours de français à la CIMADE et un bénévole l’aide à se perfectionner. Il souhaite trouver un petit travail pour se sentir utile en attendant les cycles d’apprentissage du français prévu par l’OFII.

Montant de la cotisation
La cotisation pour 2018 reste à 15 €.
Le nouveau conseil d’administration est composé de : Marie-France Lefebvre, Valérie Kloeckner, Brigitte Laluque, Marie Lavault, Philippe Saint-Raymond, Pierre Prousteau.

Le nouveau CA se réunira pour désigner le président, le trésorier et la secrétaire.
A tout moment, chacun peut contacter notre équipe : assoc.arby@gmail.com
Nous avons maintenant un compte facebook : https://www.facebook.com/arby91/

Amis, sympathisants soyez remerciés pour votre soutien, votre aide et vos
encouragements.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s