Newsletter Mars 2017

Cette lettre va vous informer de la progression de l’insertion des personnes réfugiées
accompagnées par les bénévoles de l’ARBY, et des trois nouvelles personnes prises en charge ces dernières semaines

  • Progrès dans l’accompagnement d’AS, réfugié mauritanien : AS a suivi le cycle des formations et a suivi son stage d’insertion en alternance. Il termine ce travail en
    mai prochain, et devrait obtenir un CAP de peintre en bâtiment. Son souci principal, s’il a ce diplôme, serait de passer le permis de conduire sans lequel il aura du mal à trouver du travail. Il n’a absolument pas les moyens de s’inscrire dans une auto-école.
  • Début d’accompagnement de EA, réfugié du Bengladesh 21 ans : EA a été reconnu « réfugié » en décembre 2016. Il vivait à Nanterre dans des conditions très difficiles, et n’a aucune ressource (pas de RSA avant 25 ans). Il voudrait suivre des études de droit, même s’il cherche un emploi rapidement pour subsister. Il commence une formation de 10 mois pour apprendre le français et le métier de réceptionniste, à partir de fin mars : il aura une petite rémunération. Il est entré dans une famille de Bures le 18 février, et l’ARBY le soutient financièrement pour l’instant.
  • Progrès dans l’accompagnement de GH, réfugié érythréen : GH termine son CDD actuel le 28 février dans une entreprise de BTP (travail à Orly de réfection de chaussées). Il espère avoir une suite mais n’a aucune confirmation pour l’instant… Son problème de RSA n’est toujours pas résolu. Il n’a pas reçu sa fiche d’état civil de l’OFPRA; Il doit renouveler son dossier de CMUC, renouveler sa demande de logement pour garder son numéro unique avant fin mai. Il doit remplir une déclaration d’impôt pour 2015 avec montant nul. Il parle mieux français maintenant.
  • Début d’accompagnement de HO, réfugié érythréen de 21 ans : HO a quitté trop rapidement le CADA (centre d’accueil demandeurs d’asile), lorsqu’il a été reconnu « réfugié » en septembre dernier. Il n’a donc pas pu bénéficier des mesures d’accompagnement prévues, et est resté vivre chez un ami à Paris; ni carte de séjour ni récépissé. Il est entré dans une famille de Gif le 15 février; nous communiquons en anglais pour l’instant. Lorsqu’il aura un récépissé, la priorité sera de suivre des cours intensifs de langue française. Difficultés administratives à surmonter d’abord. Ne pouvant pas percevoir le RSA (trop jeune), l’ARBY le soutient.
  • Progrès dans l’accompagnement de MA, étudiant syrien : MA finissait ses études d’informatique et avait besoin de trouver un logement pendant sa recherche de travail. Il est entré dans une famille à Bures en septembre, a trouvé du travail le 18 janvier dans une start-up à St Quentin en Yvelines. Devenu très autonome, il n’a plus vraiment besoin de soutien, et devrait quitter sa famille d’accueil dans les prochaines semaines.
  • Début d’accompagnement de MO, réfugié érythréen de 26 ans : MO a été reconnu « réfugié » en février 2016 et possède une carte de séjour de 10 ans. Il est resté un an en galère, dormant chez l’un ou l’autre, sans réel soutien. Il est entré dans une famille de Bures le 9 janvier. Il suit consciencieusement sa formation en français. Il est très bien intégré et apprécié dans la famille qui l’accueille. Il suit aussi des cours de conversation avec des Buressois. Il est allé à Pole Emploi.
  • Progrès dans l’accompagnement de OM, famille syrienne (2 parents et 4 enfants) : OM avec sa femme et ses 4 enfants est reconnu « réfugié » depuis le 16 aout 2016. Il était hébergé dans une famille à Limours, mais sans ressource (ne touchait pas le RSA ni les allocations familiales). En décembre 2016, la mairie des Molières a proposé un travail de remplacement à Mme, puis un logement de fonction dans une école des Molières. N’ayant pas de ressource, une aide extérieure a permis d’avancer l’argent pour le premier loyer. La situation administrative s’est débloquée le 4 janvier, et cette famille peut maintenant payer son loyer. OM a été accepté le 1 mars, dans le programme PAUSE, et sélectionné pour un travail de recherche réservé aux scientifiques étrangers. (Lien pour voir les recettes de Rim)

Nouvelles possibilités
Plusieurs contacts ont été établis avec des personnes réfugiées. Deux d’entre elles ont décliné notre soutien au dernier moment ; un autre avait déjà une situation stable.
Un premier contact a été établi avec une jeune femme EK érythréenne reconnue réfugiée depuis juin 2016, qui vivait dans une extrême précarité. Elle est provisoirement hébergée dans une famille d’Orsay. Nous la rencontrerons en mars, pour voir si une famille ARBY peut la prendre en charge.
Y est un étudiant réfugié yéménite qui est suivi par une personne de l’ENS à Paris. Nous ne l’avons pas rencontré, et ne connaissons pas encore ses besoins ni ses ressources.
Contacts avec des groupes, associations ou organismes partenaires
Nous avons rencontré l’association Cimade à Massy. Nous aurons de leur part un soutien important, et des compétences fortes.
Soutien à l’ARBY
Actuellement, avec l’arrivée de plusieurs nouvelles personnes réfugiées, notre petite équipe d’accompagnateurs bénévoles est à son maximum. Nous faisons donc appel à nouveau à ceux qui pourraient nous y rejoindre pour se répartir le travail. Nous poursuivons les « invitations » car cela s’avère formidable ! une famille peut inviter une personne réfugiée le temps d’un repas (le plus simple possible). C’est une occasion de contacts, et un excellent moyen pour cette personne de s’intégrer, de parler français, de se sentir bien dans ce nouveau pays d’adoption.
Animation et invitations.
Nous avons réuni simplement les personnes accompagnées par l’ARBY avec leurs bénévoles accompagnateurs, et les familles qui les hébergent. Cette petite fête à Gometz fut très chaleureuse, et animée bénévolement par des musiciens de talent désireux de nous soutenir. Un grand merci à Alienor, Hervé, Hubert et Guillaume qui nous ont fait passer un bon moment.
Merci à tous, merci de nous aider à les aider !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s